Entertainment

Cinq fleurs comestibles à utiliser dans vos cocktails cet été!


Les journées plus chaudes sont enfin arrivées, on peut se prélasser dehors avec un cocktail entre amis et les jardins commenceront à fleurir d’ici la fin du mois. Si on a la chance de pouvoir accéder à plus d’ingrédients frais et locaux durant la belle saison, il est aussi beaucoup plus facile d’être créatif et de sublimer nos boissons estivales! Utiliser des fruits frais dans un cocktail devient presque instinctif, mais avoir recours à des fleurs comestibles (selon leur usage bien sûr) stimuleront l’odorat et apporteront une dimension visuelle intéressante à la boisson. Et ça paraît vraiment bien sur le ‘gram !

Cependant, on doit mentionner que ceux qui sont allergiques au pollen devraient s’abstenir de consommer des fleurs et qu’il est bon d’y goûter à petite dose pour voir si on développe une réaction allergique. De plus, si certaines fleurs sont faciles à faire pousser à la maison, on peut aussi en trouver au marché Jean-Talon chez certains détaillants spécialisés. Ceci étant dit, faites attention à ce que vous consommez et choisissez des fleurs issues de la culture biologique, sinon il pourrait y avoir des problèmes pour votre santé. Cheers!

 

#1 La centaurée bleuet

Crédit: @flooraaflooraa via IG

Il existe environ 400 variétés de centaurée. Cette fleur sauvage vivace d’une taille variable est un excellent atout dans le potager puisqu’elle attire les abeilles, les papillons et autres pollinisateurs, en plus de bien tolérer la chaleur. La centaurée bleuet (présentée ci-dessus) fleuri avant la fin du printemps donc c’est dans les premières fleurs comestibles accessibles de l’année. Son odeur rappelle un peu les abricots, sa texture est fine et son goût est délicat. Elle est entièrement comestible.

Usage recommandé : Entière ou les pétales séparés, on peut la déposer simplement sur la boisson ou encore l’incorporer dans nos glaçons

On l’essaie en cocktail : En gin tonic ou pour garnir un white negroni. On privilégie des cocktails à couleur pâle pour avoir un beau contraste!

#2 L’oeillet mignardise

Crédit: @mearlin60 via IG

On préconise deux variétés d’oeillet comestibles, soit l’oeillet mignardise ou l’oeillet de poète. La taille de la fleur vivace varie de 3 à 6 centimètres de diamètre. Il existe des cultivars unicolores qui varient du blanc pur au rouge éclatant, mais on retrouve aussi certains cultivars bicolores. Si on retrouve certains cultivars anciens encore, les cultivars modernes fleuriront à profusion de juin jusqu’à octobre. Pour cette fleur, on recommande de consommer seulement les pétales plutôt que la fleur entière puisque le pédoncule possède un goût plutôt amer. Son odeur et son goût se rapprochent du clou de girofle, et ses pétales sont minces et fragiles.

Usage recommandé : Elle aura plus d’impact lorsqu’elle est entière. Vu qu’elle est très goûteuse, on peut l’utiliser fraîche ou en glaçon. Si on est foodie, on peut aussi l’incorporer dans un beurre composé avec des fleurs de ciboulette!

On l’essaie en cocktail : Pour garnir un whisky sour ou encore égayer nos mojitos et nos naked and famous!

#3 Le souci officinal

Crédit: @noirsphynx via IG

Le souci (connu en anglais sous le nom de Marigold) est l’une des plantes comestibles les plus faciles à faire pousser. La couleur de la fleur tire du jaune au orangé et sa taille est variable. Elle est très utile au jardin comme au potager, puisqu’elle éloigne les mouches blanches et les pucerons; puis, lorsque plantée, elle agira comme engrais vert en assainissant le sol. Sa texture est un peu plus charnue, son odeur est poivrée et elle goûte légèrement amer.

Usage recommandé : Peut être utilisée entière autant en glaçons que fraîche. De plus, ses pétales très pigmentés peuvent être préparés en confitures ou en gelées, ou encore colorer des sirops.

On l’essaie en cocktail : On s’avance pour dire que c’est la fleur qui garni le mieux nos spritz!

#4 La pensée sauvage

Crédit: @dahliasonmydoorstep via IG

Cette fleur à cinq pétales est probablement la fleur comestibles la plus commune utilisée en cuisine. Plus souvent, sa couleur varie du bleu au violet avec le centre jaune. Elle possède également plusieurs bienfaits sur la santé (en tisane, elle fait baisser la fièvre!). Relativement facile à faire pousser, elle fleurit d’avril à septembre sur le continent américain. On privilégie l’usage de la fleur uniquement. Son goût et son odeur sont légèrement sucrés, donc plus appropriés pour les cocktails doux.

Usage recommandé : En glaçon, fraîche ou aplatie et séchée dans un livre épais (au moins deux semaines, comme quand on était jeunes!), elles auront fière allure sur nos boissons. Si on en a une bonne quantité, on peut infuser une poignée de fleurs pour une tasse de jus d’orange ou de sirop simple pour enrichir nos cocktails!

On l’essaie en cocktail : Vu sa couleur plus importante, on préfère l’utiliser dans des cocktails plus pâles, comme un French 75, dans nos gin tonics, ou encore sur nos cocktails sour.

#5 L’orchidée Karma

Crédit: @laroihungry_soul via IG

Cette variété d’orchidée spectaculaire est un peu plus difficile à trouver et à faire pousser chez soi, mais elle a un impact indéniable sur une boisson! Elle a l’avantage de se conserver une dizaine de jours au réfrigérateur. Généralement fuchsia et blanche, la fleur est plutôt grosse et son odeur est plutôt muette. Sa texture est croquante et son goût frais rappelle un peu l’endive. Si on veut faire un statement sur un cocktail, c’est la fleur à utiliser!

Usage recommandé : Fraîche et crue, on évite de la congeler ou de la défaire. Pour les foodies parmi vous, elle peut également être farcie avec un mélange de ricotta, citron et menthe et servie tel quel!

On l’essaie en cocktail : Pour l’apprécier dans toute sa splendeur, on préfère la placer sur des cocktails plus longs, comme un singapore sling ou un piña coloda. 




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close