Entertainment

Depp v. Heard : Ellen Barkin témoigne contre Johnny Depp


C’est le 19 mai dernier qu’Ellen Barkin, l’ex-conjointe de Johnny Depp, a témoigné contre celui-ci lors du procès pour diffamation Depp v Heard. En effet, l’actrice américaine a mentionné que Depp aurait été « contrôlant » et « jaloux » pendant leur relation.

Barkin est apparue dans une déposition préenregistrée de 2019, affirmant qu’il aurait « jeté une bouteille de vin à travers la chambre d’hôtel » dans sa direction, lors d’une prétendue bagarre entre lui et ses amis. Elle a d’autant plus détaillé l’acteur comme ayant été « ivre la plupart du temps » pendant qu’elle le connaissait, à la fois professionnellement en tant que co-star dans Fear and Loathing en 1998 à Las Vegas ainsi que lors d’une relation « sexuelle » entre les deux.

« Il buvait et fumait toujours un joint », a-t-elle dit, précisant que Depp « trippait » aussi souvent ou était sous l’influence d’hallucinogènes. Puis, elle a ajouté qu’il était sous l’influence de ces substances ainsi que de la cocaïne au moins « des dizaines de fois » au cours de leur association.

Puis, Ellen Barkin a donné des détails sur ses accusations à propos du comportement « contrôlant » et « exigeant » de Johnny Depp. Elle a déclaré que Depp était « juste un homme jaloux », lui disant des choses comme « Où vas-tu, avec qui vas-tu, qu’as-tu fait la nuit dernière? ».

« J’ai eu une égratignure dans le dos qui l’a une fois mis très, très en colère parce qu’il a insisté sur le fait que cela venait du fait que j’avais eu des relations sexuelles avec une personne qui n’était pas lui », a-t-elle ajouté dans la déposition.

 

Lors du procès, l’ancien agent de Johnny Depp, Tracey Jacobs, a également témoigné devant le jury, affirmant que l’acteur avait du mal a décrocher des rôles en raison de ses comportements « peu professionnels ».

« Il est devenu la plus grande star du monde », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’il était devenu « beaucoup plus compliqué » de le représenter au cours des 10 dernières années où ils ont travaillé ensemble en raison de « son comportement non professionnel ».

« Il arrivait en retard pour tourner systématiquement sur pratiquement tous les films. Je me faisais crier dessus. Je ne lui ai jamais dit : “Tu es un client difficile”. Je n’ai jamais utilisé ces mots. Mais j’ai été très honnête avec lui et je lui ai dit : “Tu dois arrêter de faire ça. Ça te fait mal” », a déclaré Jacobs.

« Au début, les équipes l’aimaient parce qu’il était toujours super avec l’équipe. Mais les équipes n’aiment pas rester assises pendant des heures et des heures et des heures à attendre que la star du film se montre », a-t-elle poursuivi. « Et ça a aussi fait le tour de la ville. Je veux dire, les gens parlent, c’est une petite communauté. Cela a rendu les gens réticents à l’engager vers la fin [de notre collaboration] ».

 

Une chose est certaine, ce sont des comportements peu professionnels mais qui ne prouve pas que c’est un homme violent.

Mentionnons aussi que du côté de Johnny Depp, son équipe a également des preuves comme quoi Amber Heard était violente envers son ex-mari. En effet, des enregistrements audios ont été entendus en cours, prouvant que l’actrice américaine a été violente physiquement et verbalement. Dans l’audio, on entend Heard dire à Depp que « tu es victime de violence conjugale, mais personne ne te croira ».

Au final, nous espérons que toute la vérité sorte, que les mensonges soient découverts et que justice soit rendue.

Avec toutes les allégations, témoignages, photos, textos et objets qui font office de preuve, il est difficile de savoir qui est coupable ou non coupable.

Plus de détails suivront.

 




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close